Language ch-fr

Nettoyage de la gouttière

94% of 100%

Une bonne gouttière tient les eaux de pluie à l’écart des façades et fondations et évite les remontées d’humidité dans les murs.

  1. Contrôles réguliers

    Une gouttière, outre le chéneau, comprend aussi un tuyau de descente. Les fixations du chéneau et de la descente doivent être contrôlées régulièrement. Des crochets cassés peuvent modifier la position ou l’inclinaison de la gouttière, ce qui peut nuire à l’évacuation, voire l’interrompre.

  2. Types de gouttières

    La gouttière est généralement de section semi-circulaire ou rectangulaire. Elle est fixée par des crochets sur le bord du toit, sur une corniche ou sur une poutre en bois. Sur les maisons anciennes, la gouttière peut être dotée d’une couverture bois supportée par des plots de bois.

  3. Évacuation

    La gouttière doit avoir suffisamment de pente pour bien évacuer les eaux pluviales. L’inclinaison au niveau du tuyau de descente doit être d’environ 3 mm par mètre.

  4. Pare-feuilles

    Les gouttières recueillent toutes sortes de corps étrangers : feuilles, débris, nids d’oiseaux… Si l’eau ne peut s’évacuer assez vite en cas de pluie importante, la gouttière déborde, ce qui peut se traduire par des fuites. La pose de pare-feuilles au niveau des descentes évite la plupart des problèmes de ce type. Cet accessoire retient les débris de grande taille, évitant un colmatage trop rapide de la descente. Il convient bien entendu de le nettoyer régulièrement.

  5. Colmatages

    Si la descente est obstruée, il suffit de retirer le pare-feuilles et de la nettoyer.
    Si le tuyau d’évacuation enterré est lui-même obstrué, vous pouvez tenter de le décolmater en y passant un flexible adapté. Rincez ensuite la descente à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Vous pouvez aussi décolmater la descente au nettoyeur haute pression. Les tuyaux d’évacuation enterrés doivent avoir une pente suffisante et ne présenter aucun « ventre » dans lequel les débris seraient susceptibles de s’accumuler. Une pente de 1 cm par mètre suffit.

  6. Petits trous et fentes

    La charge et les pluies acides peuvent attaquer et perforer une gouttière en zinc. Dans ce cas, il n’est pas toujours nécessaire de remplacer la gouttière – elle est généralement réparable à peu de frais. L’état des soudures doit aussi être contrôlé à intervalles réguliers.

  7. Petites réparations

    Les trous de petite taille peuvent être réparés à l’aide d’un treillis flexible revêtu de bitume. Nettoyez soigneusement la gouttière, puis chauffez le treillis à la décapeuse thermique ou à la lampe à souder de manière à ramollir le bitume. Mettez ensuite le treillis en place en appuyant fermement, et appliquez un produit d’étanchéité pour toiture.

  8. Grosses réparations

    Les trous et fentes de grande taille se réparent à l’aide de deux couches de revêtement bitume. Tout d’abord, nettoyez soigneusement la gouttière. Appliquez ensuite au pinceau une première couche de revêtement d’étanchéité dilué, et posez un morceau de treillis flexible sur la partie endommagée. Une fois le revêtement sec, passez une deuxième couche non diluée.

Note

Noter ce guide détaillé.

Nettoyage de la gouttière

4.7
4.7 of 5

15 total

  • 5
    10
  • 4
    5
  • 3
    0
  • 2
    0
  • 1
    0